17 avril 2021

Chauffeur VTC : Ouvrir un compte dans une Néobanque

Le sigle VTC signifie « Véhicule de Tourisme avec Chauffeur », qui proposent le même niveau de service que les taxis. Les chauffeurs VTC ne disposent pas du panneau TAXI sur le toit de leurs voitures et ne sont pas artisans comme les chauffeurs de taxi.

SI vous souhaitez être chauffeur VTC, il faudra être généralement sous le statut d’autoentrepreneur ou vous pourrez ouvrir une micro-entreprise, SASU, EURL… Ce statut est de plus en plus populaire et en dénombre actuellement 20 000 chauffeurs VTC avec un chiffre pouvant atteindre 80.000 en 2022, d’après le cabinet de conseil en stratégie Boston Consulting Group (BCG)..

Les différences entre chauffeur VTC et Taxi

Les chauffeurs VTC ne sont pas des taxis et acceptent les clients uniquement sur réservation. Contrairement aux taxis qui peuvent prendre des clients dans la rue ou sous réservation. Une autre différence notable est le tarif fixé à l’avance contrairement aux taxis classiques qui utilisent un taximètre pour calculer le tarif par rapport à la distance parcourue. Pour devenir chauffeur de taxi, il est nécessaire d’avoir une licence qui coûte en moyenne 200 000 euros, alors que devenir chauffeur VTC est beaucoup moins cher et nécessite seulement l’obtention d’une carte professionnelle.

Disposer d’un véhicule aux normes en vigueur pour devenir chauffeur VTC

Il est essentiel au préalable de disposer d’un véhicule entre 4 et 9 places assises, de moins de 6 ans, de 4 portes minimum. Le véhicule devra avoir une dimension minimale de 4,50 m x 1,70 m. et la puissance du moteur devra être supérieur de 84 W.

Le chauffeur VTC doit disposer d’une assurance professionnelle et le conducteur devra présenter chaque année son véhicule au contrôle technique. Le centre de contrôle technique doit être agréé par l’état et le chauffeur VTC devra présenter une assurance en cours de validité et une attestation de contrôle technique à tout instant.

Comment devenir chauffeur VTC ?

Il est essentiel de s’informer sur les différentes démarches à effectuer pour devenir un chauffeur VTC. Deux options se présentent :

  • Devenir chauffeur VTC lorsqu’on est chauffeur expérimenté : Si vous avez de l’expérience avec un véhicule de transport, vous devrez justifier d’un an d’ancienneté en qualité de chauffeur sur les 10 dernières années. Vous devrez être titulaire d’un permis B valide depuis plus de trois ans et obtenir une attestation d’aptitude physique délivrée par la préfecture.
  • Devenir chauffeur VTC lorsqu’on n’a pas d’expérience : Vous devez être titulaire d’un permis B valable depuis 3 ans, obtenir une attestation d’aptitude physique délivrée par le préfet. Par ailleurs, il est nécessaire pour une personne qui ne dispose pas d’expérience de passer un examen.

Choisir le statut de son entreprise de transport pour chauffeur VTC

Vous devrez choisir le statut de votre entreprise de transport afin de pouvoir débuter votre activité professionnelle de chauffeur VTC. Vous avez le choix entre :

  • Statut indépendant : Vous aurez ainsi la possibilité de choisir statut de salarié
  • Opter pour un statut comme entreprise individuelle (micro entreprise par exemple) ou fondé une société ( EURL, SASU, SAS).

Inscription au registre des chauffeurs VTC

Pour pouvoir débuter l’activité de chauffeur VTC, il est nécessaire d’être inscrit au sein du registre des VTC. Cette procédure devra être effectuée après avoir choisi le statut de son entreprise, et finaliser l’immatriculation et la validation des compétences professionnelles ( 1 an d’ancienneté ou l’examen).

Vous devrez effectuer une inscription en ligne lors de la déclaration de votre activité professionnelle de VTC. Cette inscription est obligatoire et doit être renouvelée tous les 5 ans.

Les pièces justificatives à fournir pour être inscrit dans le registre des chauffeurs VTC

Vous devrez fournir une série de pièces justificatives lors de la première inscription :

  • Document prouvant l’immatriculation de l’entreprise (extrait Kbis ou répertoire Siren )
  • Copie de la carte professionnelle
  • Copie de la carte grise de chaque véhicule (certificat d’immatriculation)
  • Justificatif de garantie financière de l’utilisation régulière du véhicule.

Les frais d’inscription s’élèvent à hauteur de 170€ pour devenir exploitant VTC que ce soit pour une première inscription ou un renouvellement. Il sera impératif de déclarer un éventuel changement de situation dans un délai de 3 mois précédent l’arrêt de l’activité.

Quelles néobanques choisir lorsqu’on est chauffeur VTC

L’ouverture d’un compte professionnel dans une banque classique peut s’avérer être problématique dans la mesure où les procédures peuvent être longues et ennuyeuses. Les néobanques permettent d’obtenir un compte bancaire professionnel avec tous les avantages des banques traditionnelles sans les inconvénients.

Certaines néobanques comme Anytime qui figure sur notre comparateur proposent également des terminaux de paiement. Etant donné que la majorité des chauffeurs VTC sont autoentrepreneur ou en SASU nous vous conseillons de consulter notre comparateur des meilleures néobanques pour auto entrepreneurs.

Cliquez-ici pour noter cet article!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lesneobanques